Quelles dettes dans un rachat de crédits ?

Quelles dettes dans un rachat de crédits ?

QUELLES CRÉANCES PEUT ON INCLURE DANS UN RACHAT DE CRÉDITS ?

Avec des taux d’emprunt qui restent très attractifs (1,4% sur 15 ans début 2017), la restructuration de dettes et le rachat de crédits continuent à séduire un grand nombre d’emprunteurs. Prêts personnels, prêts à la consommation ou prêts immobiliers, un rachat de crédits vous permet de réunir en un seul prêt tous vos précédents emprunts. Il vous permet également de regrouper l’ensemble de vos dettes même si elles sont de différentes natures.

Racheter vos prêts à la consommation et prêts immobiliers.

Lors d’une restructuration ou d’un rachat de crédits, vous allez faire racheter vos précédents emprunts par un établissement qui les réunira en un seul prêt de consolidation aux conditions plus avantageuses. Cette opération vous permet ainsi de simplifier votre gestion, et de pouvoir réduire vos mensualités, tout en ouvrant aussi la possibilité de réaliser de nouveaux investissements. C’est également un excellent moyen de retrouver un budget équilibré et d’éviter une situation de de surendettement. Quand les crédits à la consommation s’accumulent, mieux vaut les faire racheter et les réunir pour profiter d’un taux plus attractif et d’une durée d’emprunt plus adaptée. Certains ménages peuvent obtenir par cette opération des réductions de mensualités pouvant parfois atteindre les 60%.

Un rachat de crédits incluant vos retards d’impôts

Lors d’un rachat de crédits, vous pouvez inclure dans votre nouveau prêt, tous les retards d’impôts qui restent dûs au trésor public. Si vous avez négocié un étalement de vos paiements, aussi appelé moratoire, ces charges peuvent être incorporées dans votre prêt de consolidation. Vous demanderez à récupérer auprès de l’administration fiscale une attestation de situation précisant le montant de vos dettes et vous fournirez ce document à l’établissement préteur qui réalise votre rachat de crédits.

Un rachat de crédits incluant vos retards de loyers

Lorsque vous êtes locataires vous pouvez avoir rencontré des difficultés à régler votre loyer auprès de votre bailleur. Cela peut également être un ensemble de charges de copropriété qui restent dues à votre syndic. Toutes ces dettes locatives peuvent être regroupées dans votre rachat de crédits. Il vous suffira pour cela de fournir à votre établissement préteur un décompte précis des sommes dues afin que le montant de votre nouvel emprunt soit ajusté à ces dettes.

Une multitude de créances peuvent être prises en charge

Bien d’autres dettes peuvent être intégrées dans votre rachat de crédits. Les sommes dues aux huissiers lors d’une opération d’apurement, les avances réalisées sur salaire, les prêts employeurs, mais aussi les dettes familiales, pensions alimentaires, ou encore des créances établies auprès de préteurs privés, … le rachat de crédits vous permet d’assainir l’ensemble de votre budget. Dans le cas de dettes privées, vous fournirez une attestation de vos créanciers qui devra être enregistrée devant notaire ou déclarée au trésor public.

Notre conseil : anticipez dès les premières difficultés ! Mieux vaut se lancer dans une opération de restructuration ou de rachats de crédits dès que votre budget devient serré. N’attendez pas le dernier moment pour éviter d’avoir à faire face à une situation de surendettement dont il sera difficile de s’extirper.



Pin It on Pinterest

Vous avez aimé ce contenu ? Partagez-le !

Copyright © 2000 - 2018 Solution Finance - Tous droits réservés. 969 Avenue de la République, 59700 Marcq-en-Barœul, France
Développé par EURO TECH CONSEIL