CREDIT IMMOBILIER : QUELLES DUREES D’EMPRUNT MOYENNES EN FRANCE ?

CREDIT IMMOBILIER : QUELLES DUREES D’EMPRUNT MOYENNES EN FRANCE ?

En 2019, répercutant la politique monétaire favorable au crédit voulue par la Banque Centrale Européenne (BCE), les banques françaises ont ouvert en grand les vannes de l’emprunt immobilier. Des prêts sur de longues durées (19 ans en moyenne*), des taux historiquement bas, autant de raisons qui expliquent pourquoi le marché immobilier a battu des records de vente. Cette situation va-t-elle se poursuivre ? Les durées d’emprunt sont-elles appelées à raccourcir ? Faisons le point avec Solution Crédit.

Une année 2019 historique pour la distribution de crédits immobiliers

L’année 2019 a vu des records de ventes battus dans l’immobilier, avec plus d’1 million de transactions dans l’ancien. Cette conjoncture a grandement été favorisée par les conditions du crédit, particulièrement accessible.

Les emprunteurs ont profité pleinement des taux historiquement bas, accordés pour de longues durées, avec une moyenne de taux à 1,13 % dans l’ensemble, et 1,33 % pour les crédits sur vingt-cinq ans, d’après les chiffres fournis par l’Observatoire du Crédit Logement.

On note par ailleurs que les durées d’emprunt moyennes s’effectuaient sur 19 ans en 2019, pour des montants moyens de 188 333 euros. Les particuliers font également le choix majoritaire d’emprunter à deux (59% des crédits sont effectués par des co-emprunteurs*)

Conséquence de ce contexte favorable, l’encourt des crédits immobiliers n’a jamais été aussi élevé, avec près de 1.017 milliards d’euros d’après la Banque de France.

Début 2020, des banques resserrent leurs conditions d’octroi

Sous la pression du ministère des finances et des régulateurs, les banques ont commencé à restreindre leurs conditions d’octroi d’emprunt immobilier en ce début 2020.

Augmentation de l’apport personnel, barèmes de taux qui s’élèvent, mais aussi des durées d’emprunt qui ont tendance à nettement raccourcir. Ainsi la durée moyenne d’emprunt est passé de 232,3 mois à 226,7 mois à la fin janvier 2020. Soient des durées qui passent sous la barre des 19 ans, un niveau comparable à celui de 2018.

En février, on a également constaté des hausses de barèmes sur toutes les durées. Rares sont désormais les taux à moins de 1% sur 25 ans, alors que les meilleurs profils pouvaient auparavant obtenir 0,75% sur cette durée. A présent, le taux moyen d’un prêt sur 25 ans s’élève à 1,5%.

Pourquoi un tel durcissement ? Les banques semblent suivre les recommandations formulées par le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) qui pointaient un risque de surchauffe du crédit.

En plus de l’interdiction d’accorder des emprunts sur des durées supérieures à 25 ans, les établissement préteurs sont également incités à respecter strictement la règle d’endettement de 33% des revenus.

 Rachat Crédit France vous propose un simulateur de rachat de crédits.

*Sources :
. L’Observatoire du Crédit Logement
. Banque de France.



Pin It on Pinterest

Vous avez aimé ce contenu ? Partagez-le !

Copyright © 2000 - 2018 Solution Finance - Tous droits réservés. 969 Avenue de la République, 59700 Marcq-en-Barœul, France
Développé par EURO TECH CONSEIL